Atelier de test de la version bêta du schéma EAD

Julien Couillard

Expert fonctionnel chez Naoned

Les derniers articles par Julien Couillard (tout voir)

L’atelier de test du nouveau schéma (en version bêta) s’est tenu le 20 septembre 2013 au Service Interministériel des Archives de France, sous la direction de Claire Sibille. Nous étions 15 participants au total avec des profils divers représentant des institutions telles que les Archives Nationales ou la Bibliothèque Nationale de France. L’atelier s’inscrivait dans la continuité de l’atelier  sur la version Alpha qui s’est déroulé au mois de mars 2013.

Les éléments importants à retenir sont de plusieurs ordres. Tout d’abord, le schéma EAD se nommera EAD3. Il est exprimé en Relax NG (c’est à dire que la structure des documents XML est spécifiée mais que la valeur des éléments ne sera pas précisée) alors qu’aujourd’hui nous étions sur une DTD. Par ailleurs, le rapprochement voulu avec l’EAC-CPF est pour l’instant jugé partiel et insatisfaisante. Ensuite, certains éléments, le terme balise n’existe plus, disparaissent comme par exemple <frontmatter> ou l’élément <unitdate> dans <unitittle>. A noter que d’autres éléments sont encore en discussion, on peut penser à l’élément <daogrp>.

 

De plus, nous découvrons des éléments nouveaux :

  • <profiledesc> qui est éclaté entre <maintenanceEvent>, <languagedeclaration> et <conventionDeclaration>
  • Pour les dates, nous nous retrouvons avec deux possibilités, soit la manière structurée avec <unitdatestructured> ou la non structurée avec <unitdate>. La question qui se pose c’est pourquoi avoir gardé les deux possibilités sachant que <unitdatesructured> pourrait convenir dans la récupération de l’information de la balise <unitdate>
  • Pour la description physique c’est plus compliqué car dans <physdesc> on ne peut mettre que du texte (plus de <extent>, <dimensions>, <physfacet>) et on retrouve un autre élément qui est <physdescstructured> avec deux éléments obligatoires <quantity> et <unittype>. Par ailleurs, on retrouve <parallelphysdescset> si on veut faire plusieurs descriptions. Il faut également dire adieu à <genreform> qui n’est plus présent au même niveau qu’un <physfacet> mais qui est compris dans l’élément <descriptivenote>
En conclusion, pour les membres présents le gain n’est pas évident entre l’EAD3 et l’EAD 2002 et l’implémentation du schéma risque de poser certains problèmes de concordance.

Julien Couillard