De l’archivage électronique à l’Open Data, il n’y a qu’un pas ?

Lors du dernier Forum AAF qui s’est tenu le 30, 31 mars et 1er avril 2016, Naoned a participé et animé un atelier sur les convergences et divergences entre Open Data et Archivage électronique. Cet atelier a été dirigé par Cyril Longin (Directeur des Archives municipales de Saint-Etienne) et animé par Jean-Daniel Zeller (consultant en archivistique et gestion des documents d’activités) et Claire Masfrand (Consultante en Archivage électronique à Naoned). L’objectif de cet atelier était de faire avancer les travaux initiés au sein de l’AAF dans la section Open Data dont fait partie Naoned. Il fait suite à un article écrit par Cyril longin, Jean-Daniel Zeller et Céline Guyon, “Open data et archi­vage électronique, quel­les conver­gen­ces ?”, paru dans la Gazette des archives n°240 (2015-4).

L’atelier a permis d’initier ou d’enrichir les connaissances des participants mais surtout de questionner ensemble ces liens entre archivage et open data. Sur les 15 personnes réunies, trois groupes se sont ainsi formés :

 

  1. “Pérennité, réutilisabilité” : Animé par Jean Daniel Zeller, ce premier groupe a rédigé un tableau à double entrée sur les types de données (données ouvrables et non ouvrables VS données archivables et non archivables).
  2. “Sélection, évaluation et  documentation des métadonnées” : Ce deuxième groupe s’est penché sur la création de deux listes, autour des critères d’archivage et des critères d’ouverture, accompagné par Cyril Longin.
  3. “Les outils et/ou connecteurs existants ou à créer entre SAE et Open Data” : travail sur post-it dans une carte simple comprenant deux bulles distinctes (SAE et Open Data) avec Claire Masfrand

 

La suite de ce billet se rapporte aux échanges et discussions autour du troisième groupe sur les outils et connecteurs, problématique au coeur des réflexions sur l’archivage électronique à Naoned.

Focus sur les outils et connecteurs entre un SAE et une plateforme d’Open Data (cliquez sur l’image pour l’agrandir) 

 

atelier-opendata-liens-entre-sae-et-opendata

 

 

La  carte présentée ci-dessus représente les idées déposées lors de l’atelier par les participants. Elle a été laissée brute après l’atelier afin d’y conserver l’ensemble des échanges.

En voici une petite synthèse des idées qui ont émergées  :

 

  • La création d’un troisième outil de type entrepôt tiers, où les archives électroniques du SAE (système d’archivage électronique)  seraient copiées dans un format de réutilisation, et accessibles directement à des plateformes d’Open Data (ce que le SAE ne permet pas forcément).
  • En ce qui concerne la problématique d’export et de transfert des métadonnées depuis le SAE, différents protocole peuvent correspondre : OAI-PMH, DCAT ou SEDA/MEDONA
  • La question autour des métadonnées et des données choisies pour l’export et pouvant influer sur le protocole choisi. A priori toutes les données communicables peuvent être mises à disposition dans une plateforme d’Open Data (quelque soit la durée d’utilité administrative (DUA), l’usage via l’Open Data n’étant pas forcément connu par avance et pouvant influer sur une DUA).
  • Enfin la question de la réutilisation des données issues de plateforme d’Open Data a été abordée, avec également la question de leur archivage.

Après 30 minutes de réflexion et de débats intenses sur chacun des sujets, une restitution a été organisée pour chaque groupe avec comme perspectives des fiches pratiques et un contact avec des éditeurs de logiciels (d’archives et plateformes open data).

 

Claire Masfrand

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *