Garantir la pérennité des ressources patrimoniales sur le web grâce aux liens ARK

Si une institution culturelle a pour volonté de permettre la réutilisation et dissémination de ses données en ligne, elle doit nécessairement mettre en place des permaliens garantissant la pérennité de l’accès aux ressources. De cette façon, les données du site peuvent être partagées sur d’autres sites institutionnels, blogs, réseaux sociaux, etc…

Ces permaliens sont appelés “liens ARK”. L’acronyme ARK désigne l’expression “Archival Resource Key”, qui est un système ayant pour but de garantir l’identification d’une ressource sur le long terme, en attribuant à celle-ci une URL unique et pérenne.  Les liens ARK peuvent décrire tous types de ressources.

Voici comment est constitué un lien ARK :

 

schemaark


 

NMA : l’autorité d’adresse, elle correspond à l’adresse du fournisseur de la ressource, c’est à dire le nom de domaine du site.

ARK Label :  Indique que le type du lien est ARK

NAAN : Identifie une institution habilité à attribuer des ARK. Cet identifiant est fourni par la California Digital Library qui est la créatrice du système et qui la maintient. La combinaison ARK + NAAN est immuable et unique.

Name : Le nom ARK est l’identifiant unique à la ressource archivistique. Selon les bonnes pratiques,  l’identifiant doit contenir des chiffres et des lettres à l’exception des voyelles (et de la lettre L). De plus, cet identifiant doit être en minuscule afin d’éviter toute confusion de lettre ou chiffre.

Qualifier: Les qualificatifs sont des sous éléments de la ressource, comme par exemple les médias. Si l’on souhaite faire référence à une version particulière d’une ressource, cela peut être fait en implémentant un qualificatif de service.


 

Ainsi, une institution utilisant les liens ARK s’engage à maintenir le lien entre l’identifiant et la ressource qu’il identifie. Parce que ces urls ne changent pas, elles peuvent être plus facilement partagées : les liens ARK facilitent ainsi l’accès aux ressources sur le long terme.

Chaque utilisateur de Mnesys possède un identifiant NAAN, dont il fait la demande auprès de la California Digital Library, lors de la phase de mise en place du logiciel. Cet identifiant unique est demandé lors de l’importation des données dans le logiciel et permet de générer les liens ARK dans Mnesys, selon le standard de nommage, pour chaque ressource.

Voici à quoi ressemble un identifiant généré par Mnesys :

 

 

Emma Moulin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *