Interview d’Alexia Branchereau, correspondante commerciale pour les villes et EPCI

Elle est la voix de Naoned, celle que vous pouvez parfois entendre au téléphone, voir en conférence ou en rendez-vous. Alexia Branchereau une personne dynamique qui met son énergie à répondre aux demandes et aux besoins des services d’archives.

Bonjour Alexia ? Peux-tu nous parler en quelques ligne de toi ?

Alexia BranchereauNantaise depuis toujours et férue de nouvelles technologies, j’ai tout de suite su que je devais travailler chez Naoned ! J’ai donc intégré l’équipe Naoned après un entretien avec Alexis Moisdon.

Quelle est ton métier chez Naoned et quelles sont tes principales missions ?

J’occupe le poste d’Ingénieur Commercial, ma principale mission est d’accompagner les archivistes dans leurs projets d’informatisation et de valorisation de leur patrimoine. Je travaille plus spécifiquement auprès des services d’archives de villes, conseils régionaux et EPCI.

Donc tes interlocuteurs sont les services d’archives municipaux. Quelle est la spécificité de ce public ?

Ce sont généralement des collectivités de moins de 10 archivistes. Leur besoin porte essentiellement sur la collecte des archives produites par l’administration. L’archiviste procède ensuite au classement et à la conservation de ces documents afin de sélectionner ceux qui seront éliminés ou conservés pour leur utilité historique. Ils doivent également garantir la communicabilité de leurs fonds auprès des services de la collectivité, mais également du public.

Si j’ai bien compris, tu comptes rencontrer un maximum de service cette année 2013-2014 ? Quel est le programme au juste ?

Durant l’année 2013, nous sommes allés à la rencontre des archivistes lors de présentations aux archives du Rhône, de Versailles et de Seine-Maritime. Ces événements portaient sur les problématiques liées à l’archivage électronique et ont rencontré un franc succès. L’objectif pour 2014 est de poursuivre ces rendez vous avec les archivistes afin d’être au plus prêt de leurs attentes et de leurs projets.

Merci Alexia d’avoir pris le temps de répondre !

Alexis Moisdon