Interview de Ludovic Plisson, designer des produits Mnesys

Chez Naoned, pour le développement des interfaces Mnesys, nous avons besoin de beaucoup de compétences : des ingénieurs informaticiens, des consultants, un responsable produit, et d’autres métiers que nous connaissons moins. Parmi ceux-là, l’UX Designer qui agit au centre des projets dessinant les interfaces et ergonomies des outils que vous utilisez ou utiliserez demain. Cette personne, c’est Ludovic Plisson, un épicurien curieux de tout qui met sa créativité et ses inspirations au service des utilisateurs.

Bonjour Ludovic,peux-tu te présenter en deux trois ligne ?

Bonjour, je m’appelle Ludovic, je suis UX (User EXperience) Designer. De nature curieux, je m’intéresse tant à la conception de nouveaux services, qu’à celle d’interfaces utilisateurs (réelle ou virtuelle).

Peux-tu nous présenter ton parcours brièvement ?

Diplômé de l’École de Design de Reims en 2004, j’ai exercé dans des domaines très divers : vêtements et chaussures techniques dans le domaine sportif, espaces et produits dans le domaine du luxe, services écologiques dans le domaine de la petite enfance. En 2012, j’ai repris les chemins de l’école pour compléter ma formation initiale et mieux comprendre la programmation informatique. Il me semblait important de comprendre le développement web pour créer des interfaces centrées utilisateur claires et optimisées. J’ai rejoins Naoned en décembre 2012.

Ludovic Plisson UX Designer Mnesys

« Les archives comme les documents d’activités constituent une source d’information de premier plan. Contribuer à les rendre toujours plus accessibles est une satisfaction personnelle. »

 

 

 

Qu’est-ce qui t’as donné envie de travailler chez Naoned ?

Rejoindre le fond et la forme et donner du sens à mon travail ! Les archives comme les documents d’activités constituent une  source d’information de premier plan. Contribuer à les rendre toujours plus accessibles est une satisfaction personnelle.

Quelles sont les grandes missions de ton travail ?

Il y en a principalement trois : renforcer l’expérience utilisateur, optimiser la navigations et les parcours, assimiler les données métiers pour concevoir de nouveaux services. Le design d’interface a vocation à être simple et lisible, tout comme le service qu’il propose. On le pense pour simplifier au maximum les démarches de l’utilisateur final. Il doit permettre une identification immédiate des différents éléments pour permettre à l’utilisateur d’accéder de manière intuitive à ce qu’il cherche, dès la première utilisation. L’expérience utilisateur est au cœur de mes préoccupations.

Alexis Moisdon