Lancement de l’Argonnaute, nouvelle bibliothèque numérique de la BDIC

Capture d’écran 2014-11-19 à 17.45.38Le 17 novembre 2014, le Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, et le Président de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Jean-François Balaudé, ont inauguré la nouvelle bibliothèque numérique de la BDIC, L’Argonnaute.

Des sources exceptionnelles sur toute l’histoire du XXème siècle sont ainsi mises à disposition des chercheurs et des amateurs du monde entier : œuvres d’art, archives filmiques, albums photographiques et revues de la Grande Guerre, affiches politiques, dessins de presse, reportages photographiques du début du XXe siècle. En tout près de 130 000 documents librement accessibles et sous licence ouverte. L’Argonnaute est désormais l’une des plus importantes bibliothèques patrimoniales en ligne de l’Enseignement supérieur en France. Elle constitue un réservoir unique de documents sur l’histoire européenne du XXème siècle permettant d’approfondir et d’exploiter plus avant les ressources déjà proposées dans le cartable numérique des collèges, mis en place dans les Hauts-de-Seine depuis septembre dernier.

L’Argonnaute est conçu pour répondre aux besoins des chercheurs, enseignants, étudiants, scolaires,  journalistes, documentaristes et plus largement tous les amateurs d’histoire contemporaine : parcours  « découverte », navigation fluide d’un document à l’autre avec visualiseur et affichages de résultats sous forme cartographique ou chronologique. Des expositions virtuelles étoffées enrichiront l’offre didactique tous publics. L’Argonnaute est consultable sur support mobile (téléphone, tablette…).

Résolument collaboratif, le site permet de signaler les documents via les réseaux sociaux ou de les exporter dans un site tiers. Un blog des collections présente les nouveautés mises en ligne et propose des focus sur tel ou tel trésor de la BDIC. Les internautes peuvent enfin indexer et commenter les documents.

Pôle de référence national et international, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) est la seule institution en France à collecter, conserver et communiquer des collections sur toute l’histoire européenne contemporaine. Dès sa création en 1917, sa mission est de rassembler des documents de toute nature pouvant servir à interpréter et écrire l’histoire du temps présent. Aujourd’hui, elle propose à la consultation plus de 4,5 millions de documents (livres, presse, tracts, archives, films, oeuvres d’art, photographies, affiches, dessins de presse et objets).

Alexis Moisdon