Le portail francearchives.fr, une nouvelle fenêtre sur vos fonds

Le portail francearchives.fr prévu pour 2017, a vocation à présenter le réseau français des archives et à constituer un point d’accès national à ses contenus numériques.

Pour assurer la plus vaste audience au patrimoine archivistique français, il donnera accès aux inventaires et aux métadonnées des Services d’Archives, vers lesquels il renverra pour la consultation des images numérisées proprement dites.

« francearchives.fr » deviendra également l’agrégateur national qui centralisera la fourniture des données destinées à enrichir le portail européen des archives (Archives Portal Europe).

Ce portail est très attendu par les Services d’Archives pour mettre leurs ressources à disposition et ainsi augmenter la visibilité de leurs fonds.

Grâce au protocole OAI-PMH, qui “moissonnera” les instruments de recherche des Services d’Archives, francearchives.fr offrira un accès unique à de très nombreux fonds et ainsi permettra de reconstituer virtuellement des corpus à partir de ressources accessibles sur différents sites.

 

Qu’est le ce que le moissonnage OAI PMH ?

Le protocole d’échange OAI-PMH (Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting ) permet la diffusion sur Internet des métadonnées grâce à un système d’échange basé sur un format ouvert et connu dans le monde entier dans le domaine du patrimoine.

Le protocole définit deux types d’acteurs :

  • les fournisseurs de données, qui déposent leurs métadonnées sur un serveur web appelé « entrepôt »,
  • et les fournisseurs de service qui collectent (on dit aussi « moissonnent ») ces données (constitués en “ensembles”) pour les intégrer à leurs propres fonds numériques.

Le fonctionnement de base du protocole OAI-PMH repose sur une communication de client à serveur : le client envoie des requêtes au serveur en HTTP, le serveur répond par un flux de données en XML.

Ce système d’échange permet de mettre à disposition de portails nationaux ou internationaux, comme culture.fr, Gallica ou Europeana, les ressources présentes sur les différents sites des Services d’Archives. Ces grands portails patrimoniaux et culturels deviennent alors des portes d’entrées vers les ressources des sites d’archives et leur apporte une meilleur visibilité et un trafic accru. Pour l’utilisateur, ces portails “agrégateurs” lui offrent la possibilité de reconstituer virtuellement des corpus et ainsi faciliter ses recherches.

 

Mettre vos instruments de recherche Mnesys à disposition de francearchives.fr

L’OAI-PMH est une fonctionnalité présente en option dans Mnesys. Ainsi, les services utilisateurs de Mnesys ayant acquis cette fonctionnalité peuvent d’ores et déjà préparer les ensembles de données qu’ils souhaitent mettre à disposition du portail francearchives.fr.

C’est le cas des Archives départementales du Doubs qui souhaitent mettre à disposition des instruments de recherche complets et arborescents.

Au préalable, Naoned a réalisé un ensemble de tests qui ont permis de valider qu’il est possible dans Mnesys de constituer un ensemble en réalisant une requête sur un terme de la balise <archdesc> de l’instrument de recherche. Une fois moissonné en EAD cet ensemble est composé de l’intégralité des notices de l’instrument de recherche organisées selon le plan de classement.

Les Archives départementales du Doubs ont aujourd’hui constitué un ensemble intitulé “francearchives” contenant tous les instruments de recherche qu’elles souhaitent rendre visibles sur le portail francearchives.fr lorsque celui-ci sortira.

Afin d’accompagner l’ensemble des utilisateurs de la communauté Mnesys, un article a été mis à disposition sur l’Aide en ligne de Mnesys afin de décrire le pas-à-pas pour mettre en place un entrepôt OAI afin d’être moissonné par le Portail France Archives.

Laurence Robineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *