Partenariat avec le Musée d’Histoire de Nantes : témoignage

Le partenariat avec le Château des ducs de Bretagne – Musée d’histoire de Nantes va bientôt fêter sa première année, c’est l’occasion pour nous de faire un point étape avec Caty Royant, Chargée de projets numériques au Château des ducs de Bretagne :

Qu’ont pensé les équipes du musée des interviews ?

 

Au total,  près de 15 personnes de profils différents (conservation, technique, iconographie…) ont été interrogées au musée. Cette phase de réflexion a permis de faire le point en interne sur nos usages. Les personnes consultées ont pu s’interroger sur les pratiques inhérentes à leur métier et surtout exprimer des besoins pour alléger leur quotidien.

Que pensez-vous de la méthodologie globale mise en place par l’équipe de Naoned ?

 

Les utilisateurs et leurs pratiques sont au cœur des préoccupations fonctionnelles à mettre en œuvre, les personas les situent au centre de la future solution. Cette méthodologie permet un bon discernement des processus métiers identifiés au sein du musée et des interactions nécessaires entre ceux-ci. De plus, la régularité des ateliers permet de nombreux échanges et de rythmer le projet.

A l’état actuel du projet, qu’est-ce qui vous séduit le plus sur le futur logiciel de gestion muséale? Et qu’en pense le groupe de travail ?

 

Bien qu’ambitieux, ce projet reste très séduisant. La proposition d’un outil orienté sur un travail d’équipe collaboratif, s’intégrant dans les pratiques de full web, de sémantisation des données et de l’open data, nous semble être particulièrement actuel.

Les objets sont le fil conducteur de l’ensemble des métiers du musée et l’interopérabilité des modules proposée par l’outil permettra le décloisonnement vers un système de gestion muséale complet.

La premier version de SGM est attendu pour la fin de l’année 2015. Nous sommes pressés de vous faire découvrir notre travail !

Plus d’infos sur le partenariat

 

Ludovic Plisson

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *