Publication d’un projet en open source : Naoned partage son serveur OAI-PMH

Le 15 juillet 2015, Naoned a publié un projet en Open-Source. Il s’agit d’une solution packagée qui permet à tout projet de manipulation de données réalisé en PHP de publier ces données sur internet par le protocole OAI-PMH. Bien connu des archivistes, ce protocole propose un cadre pour publier des ressources et leurs méta-données, éventuellement classifiées en lots. L’idée d’OAI-PMH, c’est le partage des données tout en conservant une trace de l’émetteur original. L’utilisateur peut remonter à la source de l’information, et l’éditeur peut proposer un contenu très étendu. Pour cela, il va «moissonner» des contenus à partir d’un ou plusieurs entrepôts (serveurs) OAI-PMH. Il existe même des sites internet dans le domaine des archives qui n’ont pas de contenu propres, mais qui moissonne leur contenus exclusivement via OAI-PMH.

 Le projet est uniquement composé du serveur OAI-PMH, il ne comprend pas un système de stockage de données, mais demande une implémentation technique qui consiste à lui «brancher» un système de données. La liaison se fait via une interface qui doit comprendre certains traitements, comme :

  • «Donne moi la ressource identifiée par #id»
  • «Donne moi la liste des ressources du lot #idLot»
  • «Donne moi l’email de l’administrateur»

Coté technique, ce serveur est réalisé en s’appuyant sur Symfony. Pour le moment, il se connecte à un gestionnaire de données qui est aussi réalisé sous Symfony. La possibilité de l’associer à du PHP pur est une évolution possible. D’ailleurs, la licence Open-Source permet facilement ce type d’évolution et la communauté des développeurs peut très facilement proposer des améliorations en utilisant le système GIT pour copier, modifier et proposer des modifications aux sources officielles.

La licence choisie pour ce projet est GNU GPL v3, qui permet à toute personne recevant le logiciel le droit illimité de l’utiliser, le copier, le modifier, le publier, le distribuer, le vendre. La seule obligation est de mettre le nom des auteurs avec la notice de copyright. La seule interdiction est d’en changer la licence.

Pour aller plus loin, jetez un œil au dépôt sur Github, et pourquoi pas, «forkez» le projet pour vous l’approprier !

Alexia Branchereau

2 Comments

  1. Bonjour

    Le choix technique de la mise à disposition de ce code source s’est fait assez naturellement pour nous. Github est la plateforme la plus répandue à travers le monde de l’open source et de nombreux systèmes de dépôt s’interface avec Github (c’est le cas de https://packagist.org par exemple).
    De plus, le système OAI-PMH n’est pas typiquement français et de nombreux utilisateurs à travers le monde peuvent utiliser notre serveur OAI-PMH, il n’en est que plus accessible.

    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *