Travailler ensemble à définir les futures évolutions du logiciel : les Focus Groupes

En 2015, Naoned inaugure un nouveau dispositif de création collaborative : les focus groupes.

Le Focus Groupe est à la fois un groupe d’expression et d’entretiens dirigés, une méthode d’enquête qualitative et un outil de co-création qui permet aux utilisateurs de nos solutions de participer activement à l’évolution fonctionnelle du logiciel.

Constitué d’un groupe restreint d’utilisateurs volontaires, il est mis en place afin que les utilisateurs puissent réfléchir ensemble au périmètre de l’évolution logicielle, sur un ensemble d’idées déposées dans les recueils d’idées. Des membres de Naoned sont également présent lors de ces Focus Groupes afin de contribuer aux échanges : archivistes, développeurs, chefs de projet…

Ensemble, ils participent tout d’abord à une veille collaborative autour de la thématique du focus groupe, avant de se réunir dans les locaux de Naoned afin de définir les limites du futur développement et partager leurs vision du métier.

 

Réunion du Focus Groupe "Classement" chez Naoned

Réunion du Focus Groupe « Classement » chez Naoned

Par la suite, le “focus band” (l’équipe) travaille sur l’écriture des spécifications (cas d’usage, livrables, cas de tests, …) et la priorisation des développements.

Suite à ces échanges le développement peut commencer de manière agile : des parties du logiciel sont livrées en version beta, testées, rediscutées, et enfin prêtes à être utilisées par le reste de la communauté Mnesys.

Le “focus-band” participe également à l’écriture de l’aide en ligne et aux vidéos tutorielles pour permettre aux autres utilisateurs de Mnesys de mieux intégrer ces nouveautés.

Ce travail collaboratif permet aux utilisateurs de Mnesys de confronter leurs pratiques du logiciel avec d’autres archivistes et de définir, ensemble, de nouvelles fonctionnalités au plus près de leurs besoins, comme en témoigne Audrey Muttoni, responsable des archives départementales du Calvados :

“Le focus groupe nous permet d’échanger entre utilisateurs et de se concerter, car parfois nous ne sommes pas toujours d’accord. Cela permet d’échanger autour des pratiques et de tendre vers une solution commune, acceptable pour tous.”

Emma Moulin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *