Valoriser l’histoire de son entreprise : quels enjeux ?

Comment l’histoire et le patrimoine peuvent-ils valoriser l’entreprise et être un moteur d’innovation ? Jean Vasseur, créateur de la société Histoire d’Entreprise, nous éclaire sur la place de l’histoire au sein d’une entreprise et nous parle des outils pour la valoriser.

Pourquoi est ce important pour une entreprise de faire valoir son histoire ? Quelles sont les bonnes raisons d’entreprendre une démarche de valorisation pour une entreprise ?

Tout d’abord, je dirais que c’est, au sens propre comme au sens figuré, d’aider les collaborateurs des entreprises mais aussi toutes ses parties prenantes : ses clients, ses fournisseurs, ses influenceurs à la comprendre. Les entreprises évoluent, se diversifient, s’internationalisent : ce sont des ensembles parfois complexes à lire, et il est difficile de s’attacher et d’adhérer à quelque chose que l’on ne comprend pas. Le principal mérite de l’histoire de l’entreprise est de constituer une pédagogie de l’entreprise : on s’attache à remonter le fil du temps afin d’offrir une vision de son parcours dans laquelle chacun peut à la fois s’inscrire et se reconnaître.

Le récit d’une entreprise, c’est un peu comme le récit d’une personne : connaître son parcours permet de trouver des points d’accroche et de s’attacher aux entreprises. L’histoire de l’entreprise est un instrument pédagogique pour faire comprendre l’entreprise, permettre à ses salariés d’adhérer plus facilement à son projet et pour valoriser ses atouts aux yeux de ses clients.

Par rapport aux clients, pour vous c’est donc également un outil de communication au delà de l’outil pédagogique ?

Cela dépend du domaine dans lequel l’entreprise évolue, mais globalement, dans un monde qui bouge beaucoup et qui est assez instable, c’est un élément de réassurance pour les publics, un facteur de crédibilité pour une entreprise pérenne, cela permet de renforcer la confiance. C’est un vrai atout de communication à valoriser auprès des différents publics de l’entreprise.

Selon vous, une entreprise, en mettant en valeur son patrimoine, affirme donc son potentiel ? En utilisant son histoire l’entreprise redonne confiance mais affirme également ses ressources et compétences ?

Il est en effet important de crédibiliser ses valeurs. Souvent, les entreprises prônent des valeurs mais cet affichage ne suffit pas : il faut mettre en avant des preuves, et ces preuves résident dans le parcours d’une entreprise. Lorsqu’une entreprise affirme par exemple qu’elle a la capacité à innover, et bien l’histoire de ses innovations est un élément de crédibilité important, pour montrer que ce n’est pas un vain mot. C’est vrai également dans d’autres domaines : aujourd’hui on parle beaucoup de la diversité. Parlons du handicap au sein de l’entreprise : si une entreprise fait un certain nombre de choses pour se montrer solidaire de la société et qu’elle le fait depuis 80 ans, et bien c’est un élément de crédibilité important. Cela permet d’aller au delà de la simple affirmation, afin de crédibiliser ses valeurs.

Quels sont les outils mis à disposition pour l’entreprise afin de mettre en valeur son histoire, sa culture ?

Sur le plan des supports, en amont, c’est bien d’avoir une stratégie : essayer de tenir compte des enjeux auxquels l’entreprise est confrontée afin de mettre en place des actions qui soient en conformité au regard de ces enjeux. Ensuite il y a tout type de supports : un livre, un film, une installation, une exposition, une démarche participative de témoignages de collaborateurs : cela peut être extrêmement diversifié. Ce contenu peut irriguer l’ensemble des supports de communication de l’entreprise : si on dispose d’une chronologie étoffée, cela peut venir alimenter un site internet, nourri un dossier de presse, des présentations d’entreprise, les livrets d’accueil pour les nouveaux salariés : il y a tout un tas de supports possibles.

Quelles est la place du numérique au sein de ces supports selon vous ?

Je dirais que c’est tout à fait à l’image que la place du numérique prend aujourd’hui au sein des supports de communication : cela parait évident. Une entreprise qui a un patrimoine important et un parcours intéressant, si elle ne le valorise pas sur son site internet, c’est dommage, car c’est souvent le premier outil d’image dont elle dispose. Il est évident que c’est un support de valorisation privilégié. Mais cela peut aller plus loin, via la création de sites internet, de portails spécifiques. Le numérique fait partie du mix média et prend sa place naturellement au sein des différents supports.

Avez-vous un exemple d’entreprise ayant utilisé un support numérique dans leur projet de valorisation ?

L’exemple du nouveau site de GDF Suez est un bon exemple : il possède toute une chronologie relevant à la fois de l’histoire de l’entreprise mais aussi de la culture de l’entreprise.

 Engie_valorisation

L’histoire de l’entreprise, souvent, est un peu le chaînon manquant de la culture de l’entreprise: quand on parle de culture d’entreprise, on a parfois un peu de mal à savoir de quoi on parle exactement, et puis immédiatement quand on commence à parler de son histoire, c’est ce qui concrétise le mieux l’expression “culture d’entreprise”.

Le site Histoire d’Entreprise

Découvrez le projet d’une industrie pharmaceutique avec Mnesys Heritage

Emma Moulin

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *